Menu

Alcoolémie au volant: l'accompagnement indispensable de vos avocats

L'alcool au volant: les sanctions prévues

Tout dépend du taux d'alcool relevé. Si ce taux est compris entre 0,50 grammes par litre de sang (ou 0,25 mg par litre d'air expiré) et 0,80 g/l, il s'agira d'une contravention de 4e classe. Elle entraîne le paiement d'une amende forfaitaire et le retrait de 6 points sur votre permis de conduire. Certaines personnes, comme les titulaires d'un permis probatoire, doivent respecter des mesures plus strictes. Si vous conduisez avec un taux d'alcool supérieur à 0,80 g/l, vous commettez un délit, puni d'une amende plus forte, d'une peine d'emprisonnement et d'un retrait de points plus important. En outre, une suspension ou une annulation du permis de conduire peuvent être prononcées, à titre de peines complémentaires, de même que la présence obligatoire à un stage de sécurité routière.

Contactez-nous

Alcool au volant

Le rôle essentiel de vos avocats

Forts de leur connaissance approfondie du droit de roulage, Maître Dequevy et ses collaborateurs, avocats au barreau de Bruxelles, peuvent vous assister tout au long de la procédure. Au vu des éléments précis de votre dossier, ils peuvent, en cas d'excès de vitesse inférieurs à 50 km/h, persuader l'officier du ministère public que vous n'étiez pas le conducteur du véhicule incriminé ou que votre interpellation est entachée de vices de procédure. En cas de grands excès de vitesse, vos avocats pourront notamment mettre en avant, devant la juridiction compétente, des éléments relatifs à votre activité professionnelle, afin obtenir une relaxe.

Si vous avez commis des excès de vitesse, vos avocats vous proposent de définir une stratégie globale de défense, propre à assurer au mieux la défense de vos intérêts.

Contactez-nous

Alcool au volant

Consultez également :